Des lampes économiques pour les locataires de la SCP Pointoise d'Hlm de la Guadeloupe

394089_fag_13990_10_02_02.jpg
Dès le mois prochain les distributions des lampes Led vont débuté, et se feront à raison de cinq lampes maximum par foyer. Au total, 36 135 lampes seront distribuées dans 7 227 logements locatifs de Sikoa. 10 000 seront distribuées dans les 2 000 logements locatifs gérés par les SCP HLM. Pour le moment, seuls les locataires sont concernés par ces mesures, mais à terme, ceux qui occupent des logements en accession à la propriété pourront également en bénéficier car ils entrent également dans la tranche des revenus bas.

Les bailleurs sociaux et EDF entendent collaborer ainsi, dans le but de réduire les consommations électriques des locataires, ce qui est conforme aux orientations de la programmation pluriannuelle de l’Énergie et du Plan logement Outre-mer. Réduire la consommation électrique dans les foyers c’est aussi diminuer les montants des factures d’électricité. Outre la mise à disposition de ces lampes, des campagnes de sensibilisation et d’information sur les gestes écologiques seront menées auprès des locataires.

Bien entendu, les anciennes ampoules qui seront enlevées seront récupérées pour être détruites dans les conditions les plus écologiques. Cette opération, à la fois écologique et économique, fait appel à la collaboration de l’État, de la Région Guadeloupe, de l’Ademe et de plusieurs autres collectivités participant à cette opération.


La Pointoise d'Hlm et EDF équipent les... par FNSCHLM

La SCP HLM annonce trois projets d’éclairage de candélabres à l’énergie solaire, dans des parkings de résidence qui seront construites dans la zone de Baie-Mahault. Sikoa, attache une grande importance à la maîtrise de la demande énergétique, surtout en Guadeloupe où le coût de production d’électricité traditionnelle est très élevé. EDF qui est en charge de la gestion du système électrique fait des propositions de plus en plus écologiques et économiques pour alléger les factures d’électricité.

Article paru dans France Antilles du 21 septembre 2016