Rhône-Saône Habitat reçoit la mention spéciale du jury du prix AMO 2016

jardinjules.jpg
Le jeudi 15 septembre 2016, a eu lieu la remise des prix AMO 2016 Architecture et Dialogue. La cérémonie s’est tenue à la Fondation Louis Vuitton à Paris en présence de Monsieur Marc-Antoine Jamet, Secrétaire Général de LVMH, de Madame Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication et de Monsieur Olivier Herbemont, Président d’AMO. La coop Hlm Rhône-Saône Habitat s’est vu remettre la mention spéciale pour la réalisation du Jardin de Jules à Villeurbanne.

Pour rappel cette résidence, située à Villeurbanne, comprend 38 logements au total (24 logements en accession sécurisée, 10 logements en habitat participatif et 4 logements en résidence sociale).

Ce projet participatif, Le Jardin de Jules, répond de façon pertinente à l’objectif de construction ou de réhabilitation de 500.000 logements par an, en proposant une nouvelle manière d’habiter. Des hommes et des femmes se sont réunis autour d’un défi commun : construire ensemble une maison, leur maison. Cette maison ce n’est pas qu’une maison, c’est l’idée qu’il est encore possible, aujourd’hui au 21ème siècle, d’inventer une nouvelle façon de construire et d’habiter ensemble. C’est le fruit de multiples rencontres. D’abord entre 2 coopératives, l’une d’habitat, Rhône-Saône Habitat, l’autre d’habitants, Le Village Vertical. Mais aussi avec des architectes, des entreprises, des élus…des citoyens.

De nombreuses innovations ont été développées autour de ce projet. La première innovation de ce projet est la participation d’une coopérative d’habitants à la conception du projet. La participation n’apporte

que du plus. Elle oblige tous les acteurs du projet à mettre le futur habitant au coeur de leur réflexion, à dépasser les limites et à chercher des solutions innovantes.

Les performances énergétiques étant par ailleurs au coeur de nos préoccupations, 3 dispositifs techniques innovants ont été mis en place :

  • le système BBC de Farjot : système de construction bois‐béton breveté entre autres grâce au Jardin de Jules pour les immeubles de grande hauteur (jusqu’à R+8). Il multiplie les avantages : réduction du volume de béton, utilisation de bois dans la structure.
  • branchement d’une pompe à chaleur sur le circuit de VMC (simple flux) pour récupérer les calories de l’air extrait des appartements et les transférer au système de production d’eau chaude. Ce préchauffage de l’eau est propre et peu coûteux.
  • toiture photovoltaïque vendue en usufruit à une entreprise (SERL Énergies) qui, en contrepartie de l’énergie produite, bénéficie d’une concession de 20 ans.