A Bayonne, le COL livre une première résidence au sein de l'écoquartier du Sequé

col_canopee.jpg
Le 18 décembre dernier, Colette Schnurrenberger, présidente du COL, inaugurait la résidence La Canopée en présence de Jean Grenet, Maire de Bayonne.
 
Avec ses 50 appartements, la résidence "La Canopée" porte à 559 le nombre de logements réalisés par le COL sur la Ville de Bayonne (hors maisons en secteur diffus) : 509 en accession et 50 locatifs, en attendant le programme d'habitat participatif de 45 logements, sur la 2ème tranche du "Séqué".
 
Situé sur la rive droite de l’Adour, à cinq kilomètres du centre de Bayonne, le futur Éco-quartier de la ZAC (zone d’aménagement concertée du Séqué) s’étendra sur 14 hectares.

Le COL a réalisé un habitat conçu autour de constructions sur pilotis permettant de libérer  le sol,  reliées entre elles par des passerelles en pleine forêt, près d’un petit lac, dans le respect du site, principe qui était au cœur  de la conception de ce projet. 

Pour inviter à la rencontre et au vivre ensemble, tout l’espace au sol est commun à tous les habitants, sans espaces clos, sans espaces privatifs.

D’un point de vue technique, l’objectif était de construire des logements BBC,  et selon un système constructif innovant en filière sèche ossature bois.
 
Le choix d’élever les logements sur pilotis permet de préférer au vis-à-vis des voitures, celui de la proximité avec la canopée et la lumière. L’espace au sol devient ainsi libre pour le jeu et les cheminements. Traités comme une balade progressive de clairières en futaies, ils desservent espaces partagés (circulations verticales, celliers, locaux vélos, boîtes postales) et zones de parking sous bâti.
 
Le parcours résidentiel a fonctionné pour 9 familles, dont 6 viennent du logement social à Bayonne, soit un pourcentage très satisfaisant de 18 %. D'autres chiffres intéressants :
  • 24 familles ont moins de 30 ans, ce qui permet de comptabiliser 18 enfants de moins de 10 ans.
  • Sur le plan des ressources, 32 familles disposent de revenus situés entre 2 et 3 SMIC, les autres étant quant à elles sous les plafonds de ressources Hlm.
Le prix de vente moyen au m² de surface habitable s'est établi à 2 740 € pour les logements en VEFA et à 2 363 € en PSLA.
canopee2.jpg