Les Coop Hlm et Habitat et Humanisme nouent un partenariat opérationnel

hhu.jpg
A l'occasion du congrès Hlm organisé à Lyon, Marie-Noëlle Lienemann, présidente de la Fédération Nationale des coopératives d'Hlm, a signé une convention de partenariat avec Bernard Devert, président de la Fédération Habitat et Humanisme et Patrice Raulin, gérant de la Foncière d'Habitat et Humanisme.

Ce partenariat marque la volonté des coopératives d'Hlm de soutenir la production de logements à destination des personnes en difficulté que mène Habitat et Humanisme à travers sa société Foncière.

Ainsi, les coop Hlm proposeront à la Foncière d'Habitat et Humanisme, la vente en VEFA (Vente en Etat Futur d'Achèvement) de logements inclus dans les opérations d'accession sociale sécurisée à la propriété, ainsi que des pensions de famille. Elles pourront également confier à Habitat et Humanisme la gestion de logements locatifs sociaux.

Pour le Mouvement Habitat et Humanisme, ce partenariat est une reconnaissance supplémentaire de l'action qu'il mène depuis 29 ans, en faveur du logement et de l'insertion des personnes en difficulté.

Se plaçant résolument, depuis l'origine, dans le champ de l'entrepreneuriat social, Habitat et Humanisme a créé une société Foncière, agréée « entreprise solidaire » et de statut SIEG (service d'intérêt économique général) qui achète et rénove partout en France des logements à destination des personnes en difficulté. Pour financer ses opérations, la Foncière fait appel à des investisseurs solidaires qui participent à des augmentations de capital visées par l'AMF, en bénéficiant, sous certaines conditions, d'avantages fiscaux.

La Foncière d'Habitat et Humanisme dispose à fin 2013 d'un parc de 2 623 logements dont 837 en pensions de famille et résidences sociales. Son objectif est d'augmenter sa production pour atteindre le rythme de 500 nouveaux logements par an. Ce partenariat lui ouvre de nouvelles possibilités, dans un contexte de grave pénurie de logements très sociaux.
 
Pour leur part, les coop Hlm aportent leur soutien à un mouvement dont elles partagent les valeurs et contribuent de la sorte à développer les réponses à la crise du logement.