Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

Bilan 2009 de la production de prêts à taux zéro (PTZ)

Mise à jour : 17/09/2010
Auteur : Société de gestion du fonds de garantie de l’accession sociale
Septembre 2010, 88 pages + annexes
 
Au 31 mars 2010, 216 503 Nouveaux Prêts à 0% (NPTZ) ont été déclarés émis en France métropolitaine en 2009 pour un montant prêté global de 4 722.2 M€, soit une hausse de 2.4% en effectif par rapport à l’année précédente. Conséquence du doublement du NPTZ dans le neuf, la hausse est portée uniquement par le marché du neuf avec +10.9%, alors que l’ancien est en baisse de 1.4%. Pour la même raison, le montant moyen du NPTZ est en très forte hausse (41.4%) passant de 15 420 € en 2008 à 21 800 € en 2009 (36 990 € dans le neuf contre 18 430 € en 2008), pour une durée moyenne en hausse de 4.7% (passant de 14.8 ans à 15.5 ans en 2009).
 
Le montant moyen d’opération en 2009 est en légère hausse (+1.6 % à 149 200 €) par rapport à l’année précédente. Sa progression par rapport à 2008 est tout d’abord négative au premier trimestre : -2.0% puis repart avec +0.7% au deuxième, 2.3% au troisième et 6.0% au quatrième trimestre. Après plusieurs années de hausse, les taux nominaux des prêts principaux, quel que soit le type du prêt, sont à la baisse par rapport à l’année 2008.
 
En effet, en 2009, le taux moyen du prêt principal est compris dans une fourchette de 4.26% pour les PC à 5.01% pour les autres prêts éligibles au marché hypothécaire (contre une fourchette de 4.84% à 5.01% en 2008). Compte tenu de la quasi stabilité des coûts d’opération et de la hausse du montant moyen du PTZ, la quotité moyenne de financement atteint 14.6%, soit 4.2 points de plus qu’en 2008 et 2007.

Au regard du type d’acquisition financée avec un NPTZ, le secteur de l’ancien, qu’il soit avec ou sans travaux, représente deux tiers des opérations mais perd du terrain avec 2.6 points de moins par rapport à 2008, pour retomber à 66.7% (43.8% sans travaux et 23.0% avec travaux). Le neuf repart à la hausse pour atteindre 33.3% de l’ensemble (30.7% en 2008, 32.0% en 2007 et 34.4% en 2006). La quotité moyenne de financement est toujours supérieure dans le neuf à ce qu’elle est dans l’ancien (23.2% contre 10.0%). S’agissant du type de logement, l’individuel représente toujours la majorité des opérations avec 0.6 point de plus par rapport à l’année précédente (68.0% des opérations contre 67.4% en 2008).
Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
Bilan de la production de PTZ en 2009
 
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Lire aussi Lire aussi
 Accéder à la propriété : les aides des collectivités locales en 2016, éléments de synthèse
 Evaluation du prêt social location-accession : la Fédération des Coop’HLM salue un rapport qui va dans le bon sens
 Rapport d’information sur l’évaluation des aides à l’accession à la propriété
 Les éléments constitutifs de l’attractivité des produits en accession sociale
 Les aides de l’État à l’accession à la propriété