Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

Journée "tous.tes coopérateurs.trices"

Mise à jour : 23/02/2017

Vendredi 3 février, 50 participants issus de 27 coopératives HLM ont participé à la première journée dédiée au fait coopératif. L’enjeu : incarner les valeurs du mouvement coopératif en créant les conditions de l’implication des coopérateurs.

La coopérative Hlm ou entreprendre autrement


Si l’affectio societatis désigne la volonté commune de plusieurs personnes physiques ou morales de s’associer pour créer une société, il prend une dimension particulière dans les coopératives Hlm au sein desquelles les coopérateurs ont une double qualité : ils sont à la fois clients et associés.

Ce lien particulier entre les coopératives et les utilisateurs de leurs services, locataires, accédants, copropriétaires, est communément appelé le fait coopératif.


Des outils proposés par les Coop’ HLM pour développer le fait coopératif


Grâce à un travail collaboratif avec des administrateurs, des coopérateurs et des salariés des coopératives Hlm, la Fédération a conçu 3 outils :

  • Une charte des coopérative Hlm reprenant les 7 principes énoncés par le mouvement coopératif français : la démocratie, la solidarité, la responsabilité, le service, la transparence, la proximité, la pérennité.
  • Un Abécédaire pédagogique pour expliquer simplement ce qu’est une coopérative HLM. 
  • Un « livret du fait coopératif » qui détaille des initiatives concrètes liées à chaque principe coopératif.

Les outils sont à la disposition de l’ensemble des adhérents de la fédération, qui sont appelés à se les approprier et à les enrichir au fil du temps. 

Pour télécharger le kit entier c’est par ici => https://unionhabitat-my.sharepoint....

Le mouvement coopératif témoigne !


Agnès DUWER, directrice de la Scara, a exposé l’organisation de cette coopérative céréalière de l’Aube, qui a fait de l’innovation sa marque de fabrique, tant dans ses pratiques professionnelles que dans sa recherche du fait coopératif.


Pour convaincre les agriculteurs de confier leur récolte à la coopérative, la Scara mise sur un prix juste mais également sur la transparence de son fonctionnement et sur la qualité de service global, incluant par exemple la fourniture de semences. La coopérative offre à ses adhérents « la liberté d’être fidèle », et les avantages de cette fidélité.

La pérennité de la coopérative passe par la qualité de sa gouvernance et la vivacité du fait coopératif. Pour les entretenir, la Scara dispose d’un dispositif de formation continue important à destination des membres actifs de la gouvernance et de nombreux clubs incubateurs de bonnes pratiques, notamment pour les jeunes générations ou les agriculteurs innovants.

Pierre LIRET, est intervenu pour la CGSCOP, Confédération générale des SCOP qui regroupe les Sociétés coopératives de production et les Sociétés coopératives d’intérêt collectif. Il a partagé le constat de la difficulté à faire émerger le fait coopératif dans les structures employant plus d’une centaine de salariés ou disposant de plusieurs sites de production.


Il a également répondu à l’idée reçue selon laquelle avoir des salariés impliqués dans la gouvernance de leur outil de travail menacerait la relation hiérarchique avec les dirigeants. Au contraire la CGSCOP est surtout sollicitée par des adhérents qui peinent à mobiliser les salariés pour co-construire la gouvernance et développer le fait coopératif au-delà de l’élection des dirigeants.

Le fait coopératif à l’heure du numérique


Les coopératives Hlm ont entamé une réflexion pour développer des services numériques qui prolongent les valeurs coopératives.

Comment connaître et accompagner au mieux les attentes et besoins de l’ensemble des coopérateurs ? Comment optimiser le fait coopératif à travers l’usage du numérique sans réduire la relation humaine  ? Quelles sont les trajectoires d’innovation adaptées aux contextes interne et externe des coopératives ?

Quatre objectifs incontournables pour la stratégie numérique font l’unanimité :

- Offrir un service de qualité et différenciant
- Valoriser et dynamiser les valeurs coopératives
- Répondre aux besoins des coopérateurs
- Créer du lien social et fluidifier les échanges

Par exemple, pour renforcer leur relation avec les coopérateurs.trices en faisant échos aux valeurs de solidarité et de proximité, les Coop’ Hlm s’intéressent aux réseaux de voisinages et aux services de maitrise de consommation d’énergie. Elles souhaitent également lier qualité de service et numérique afin de fluidifier la communication au sein de leur service après-vente.

Les coopératives Hlm ont une réelle volonté de renforcer un écosystème coopératif et numérique autour de l’arrivée dans le logement. Ces solutions numériques permettent de maintenir le lien avec le coopérateur et de lui proposer de nouveaux services qui favorisent le bien vivre ensemble et la maîtrise des coûts quotidiens.

La coopérative Essonne Habitat  souhaite réussir l’organisation d’une assemblée générale accessible à l’ensemble des ménages logés, en ouvrant le débat et les échanges sur une semaine au lieu de la durée habituelle du formalisme de l’assemblée.

Par ailleurs pour faciliter le lien avec les locataires, la coopérative souhaite développer des outils numériques  : elle travaille dès-à-présent sur des tests auprès de trois plateformes pour chercher celle qui répondra au mieux à leurs attentes avant de s’approprier une plateforme définitive.

La coopérative Le Col souhaite développer de nouveaux services, dont les coopérateurs soient autant pourvoyeurs que bénéficiaires : il s’agirait de mutualiser des besoins et de favoriser des échanges et de l’entraide entre les ménages.

Trois projets ont émergé à ce jour : la mise en place d’une caisse de solidarité entre coopérateurs, la constitution de partenariats locaux d’achats groupés et la recherche d’une plateforme d’échanges entre voisins.

Une dynamique qui se poursuit


Cette journée a permis à deux coopératives de présenter leurs initiatives en cours et à l’ensemble des participants de proposer de nouvelles actions que chaque coopérative peut s’approprier.

Dans la continuité de cette première journée très appréciée des participants, d’autres événements destinés à faire vivre le fait coopératif dans la mouvance Coop’Hlm seront organisés.

Rendez-vous est déjà pris pour les salariés du mouvement à l’occasion de la convention du personnel des coopératives Hlm, le 23 mai prochain.

Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
 
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Lire aussi Lire aussi
 Un nouveau plan d’action lors de la journée du syndic solidaire des Coop’Hlm !
 Opérations remarquables 2017 : plus que quelques jours !
 2ème journée professionnelle syndic le 26 avril 2017
 Séminaire des dirigeant.e.s de coop Hlm : tous les documents
 Tous coopérateurs.trices !