Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

Evaluation du prêt social location-accession : la Fédération des Coop’HLM salue un rapport qui va dans le bon sens

Mise à jour : 15/05/2017

chargé par la ministre chargée du logement d’une mission d’évaluation du PSLA, le CGEDD a rendu son rapport en mars. Celui-ci vient d’être publié.

La mission estime que tout en restant limité en volume, le PSLA participe au développement de l’accession sociale sans être comptable des critiques qui sont faites à celle-ci : peu coûteux pour les finances publiques, il ne concourt pas à l’étalement urbain, car réalisé majoritairement en collectif et en zone B. Sa conception offre des garanties de sécurisation des acquéreurs qui pourraient s’avérer plus précieuses si les taux d’intérêt venaient à remonter.

La Fédération des Coop’HLM se réjouit que la mission établisse ce constat et contribue ainsi à la reconnaissance du rôle du PSLA et à battre en brèche les idées reçues que ce mode spécifique d’accès à la propriété peut susciter. Elle note avec satisfaction que la mission reprend à son compte certaines de ses préoccupations et propositions et est volontaire pour participer à leur mise en oeuvre.

Les recommandations du CGEDD

1. Préciser par voie réglementaire la nécessité de respecter une durée minimale de 6 mois avant de lever l’option

2. Adapter le contenu de GALION afin de traiter les données relatives aux agréments définitifs

3. Expérimenter le traitement par la SGFGAS des données relatives aux ménages acquéreurs en location-accession figurant dans la base de données du PTZ

4. Rendre les CUS accession obligatoires pour tous les opérateurs produisant des logements en accession et revoir les indicateurs relatifs au PSLA

5. Actualiser la circulaire relative au PSLA et organiser avec l’appui des DREAL une réunion annuelle d’échanges sur le PSLA entre services instructeurs des DDT et délégataires

6. Engager une réflexion associant le Trésor, la DHUP et la Caisse des dépôts et consignations pour avancer dans l’année la procédure d’appel d’offres et la simplifier

7. Autoriser le démarrage anticipé des travaux de PSLA dans les opérations mixtes sous réserve d’un taux de pré-commercialisation en PSLA de 30 %

8. Remplacer le pré-accord obligatoire par une analyse de faisabilité financière et préciser par voie réglementaire les variables utilisées pour les simulations effectuées par les banques ou par les opérateurs

9. Ouvrir le bénéfice du PTZ au second acquéreur d’un PSLA dans les cas où le premier candidat a renoncé à lever l’option pendant la durée maximale de 5 ans à compter de la date d’achèvement des travaux (DAT)

10. Rappeler aux établissements bancaires la liste des pièces strictement exigibles

11. Redonner au décideur local (services de l’État ou délégataire) la responsabilité de la décision de transformer les PSLA en logements locatifs à loyer PLS pour les opérations situées dans un périmètre ANRU

12. Sous l’égide de la DHUP organiser une réunion annuelle d’échanges entre acteurs de l’accession sociale dans chaque région

Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
Rapport d’évaluation du PSLA par le CGEDD - Mai 2017
 
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Sur le même thème Sur le même thème
 Les financements PSLA en 2016
 Les pré-accords de financement en PSLA
 Circulaire n°15-135 du 27 octobre 2015 relative au PTZ pour les acquéreurs PSLA
 Coop Option, l’outil de simulation des opérations PSLA
 L’édition 2016 du guide du prêt social location-accession (PSLA) est parue
Lire aussi Lire aussi
 Accéder à la propriété : les aides des collectivités locales en 2016, éléments de synthèse
 Rapport d’information sur l’évaluation des aides à l’accession à la propriété
 Les éléments constitutifs de l’attractivité des produits en accession sociale
 Les aides de l’État à l’accession à la propriété
 Le bilan 2015 des logements aidés par l’Etat