Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

Aux Minguettes, MN Lienemann inaugure un programme mixte locatif/accession conduit par Rhône-Saône Habitat et l’Opac du Rhône

Mise à jour : 07/07/2008

Marie-Noëlle Lienemann, présidente de la Fédération des coopératives d’Hlm, a participé jeudi 19 juin à l’inauguration d’une opération mixte locatif/accession réalisée au cœur du quartier d’habitat social des Minguettes à Vénissieux (69).

Etaient également présents André Gérin, maire de Vénissieux, Patrick Strzoda, directeur général de l’Opac du Rhône, Marc Damians, président de la coopérative d’Hlm Rhône-Saône Habitat et Benoit Tracol, directeur général de la coopérative d’Hlm.



Minguettes : devenir propriétaire, c’est possible

Inaugurés hier, les deux programmes, l’un de logements locatifs sociaux, l’autre d’accession sociale à la propriété, visent à attirer des habitants à Vénissieux, et plus particulièrement sur le plateau

Avec l’îlot du Cerisier, le maire de Vénissieux André Gérin, les responsables de l’Opac du Rhône et de Rhône-Saône Habitat ainsi que l’ancienne ministre du logement Marie-Noëlle Lienemann, présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d’Hlm, espèrent "reconquérir les quartiers populaires".

C’était le mot d’ordre, hier, lors de l’inauguration des programmes "Le Cerisier" et "La cour du Cérisier" sur le plateau des Minguettes. Le premier, mené par l’Opac du Rhône, comprend 56 logements locatifs sociaux dans cinq petits immeubles, le second mené par Rhône-Saône Habitat, prévoit 35 logements dans trois bâtiments, en accession sociale à la propriété (12 ont déjà été livrés).

Les deux ont été voulus complémentaires "pour s’adapter aux différents besoins", souligne Patrick Strzoda, directeur général de l’Opac du Rhône, et attirer - ou faire revenir - des habitants à Vénissieux.

Marie-Noëlle Lienemann a ainsi vanté "la mixité subtile" de cet ensemble, rendu possible par "un partenariat étique" qui "doit être reconduit partout en France".

Le programme de Rhône-Saône Habitat recèle une dimension particulière, dans ce quartier où la très grande majorité des habitants est locataire. Et où, dixit le maire, "nous n’avions pas construit de copropriété depuis 1974".

Tous pourvus avant d’être construits, les logements ont été vendus à 1 735 euros le m² "grâce à la participation de l’ANRU (15 000 euros/logement) et de la ville (9 000 euros/logement + terrain cédé à 50% de la valeur du marché"), précise Marc Damians, président de Rhône-Saône Habitat.

La moitié des acquéreurs est originaire de Vénissieux, l’autre moitié provient du Grand Lyon. 10 sont célibataires, 6 sont des couples sans enfant, et 18 sont des familles avec enfants. Samia Boudjadi, 28 ans, célibataire sans enfants, est l’une des nouvelles propriétaires. Elle a acquis un T3 au 4ème étage, avec terrasse. "Au départ, je cherchais une location sur Lyon. Mais vu les prix, j’ai commencé à regarder près de Lyon, et je suis tombée sur ce programme", raconte la jeune femme. Grâce aux avantages de l’accession sociale (TVA à 5,5% et prêt à taux zéro), elle a pu acquérir son appartement.

Comme elle, d’autres locataires pourront devenir propriétaires à Vénissieux. Le maire a annoncé sa volonter de "donner la priorité à ce type de programme" et 40% des appartements devraient être en accession sociale à la propriété.

Le progrès - vendredi 20 juin 2008

Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
   
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Sur le même thème Sur le même thème
 Circulaire n°15-180 du 4 décembre 2015 relative à la TVA à taux réduit en QPV
 L’accession sociale sécurisée dans les quartiers en rénovation urbaine
 A Chambéry, Savoisienne Habitat contribue à la réussite de la rénovation urbaine
 Les aides aux opérations d’accession sociale en Anru et QPV
 Tva à taux réduit en zone Anru : comment ça marche ?
Lire aussi Lire aussi
 La transition énergétique au coeur de la résidence Le Halage par Domaxia
 La Coopérative SP HLM multiplie son offre grâce à un partenariat avec la SEM Semsamar
 Les Coopératives Poste Habitat et Aiguillon Résidence développent la qualité de leur relation client
 1ère pierre réunissant la coopérative Savoisienne Habitat et l’APEI Les Papillons Blancs
 Pose de première pierre à Château-Gontier (53) pour Coop Logis