Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

Face à la crise, les coopératives ont des atouts à faire valoir !

Mise à jour : 23/02/2009

Le Groupement National de la Coopération (GNC) lance courant février une campagne de communication sur le thème « Face à la crise, les coopératives ont des atouts à faire valoir ! ».

Le GNC interpelle les Pouvoirs Publics français et européens sur les forces économiques et sociétales des coopératives qui entendent participer et peser davantage dans les débats publics, notamment dans un contexte économique et social difficile. « Il est temps de donner toute leur place aux coopératives et de leur ouvrir les instances de consultation et de concertation, au niveau national et régional », insiste la Déclaration signée du président, Jean-Claude Detilleux.

Cette campagne s’organise sur différents niveaux, national, régional, européen :

➢ Présidence de la République, Premier Ministre, Ministères et Secrétariats d’Etat en charge de dossiers intéressant directement la Coopération, mais aussi parlementaires, sénateurs (Commission des Affaires économiques), membres et conseillers du Conseil économique, sociale et environnemental ;
➢ Conseils régionaux ;
➢ Parlementaires européens français et aux commissaires européens.

Les entreprises coopératives sont affectées par la crise économique comme les autres. Mais elles disposent d’atouts spécifiques :

La stabilité éprouvée de leur capital
 
Leurs réserves financières impartageables assurent la transmission d’un patrimoine collectif de génération en génération. Elles contribuent à leur stabilité et leur donne les moyens de s’adapter.

Le sociétariat et la répartition équitable des résultats

Les coopératives sont aussi des sociétés de personnes qui pratiquent la démocratie économique selon le principe une personne=une voix. Elles sont régies par des règles de solidarité, de répartition équitable des résultats, de responsabilité envers la communauté.

Leur ancrage territorial

Avec des décideurs acteurs du développement local et des fonds propres qui restent propriété de l’entreprise, les coopératives sont ancrées par nature dans leur territoire, sans rachat ni délocalisation possible. Ainsi, elles n’ont pas une vision à court terme.

Un objet qui n’est pas guidé par la recherche du profit et la préservation de la rémunération des actionnaires

La coopérative appartient à ses membres, qu’ils soient clients, fournisseurs ou salariés, sa vraie valeur est celle des services qu’elle rend.

Les entreprises coopératives sont dans le monde et en France des acteurs économiques incontournables. En France, les 21 000 entreprises coopératives sont présentes dans la quasi-totalité des secteurs économiques. Elles occupent une position de leader sur de nombreux marchés, emploient plus de 900 000 personnes et sont des acteurs territoriaux majeurs.

Le Groupement National de la Coopération (GNC) est l’organisation représentative du mouvement coopératif français. Ses membres sont des fédérations nationales des secteurs coopératifs : agriculture, banque, commerce, consommateurs, logement, artisanat, production, pêche, transport et éducation.

Le GNC est membre de l’Alliance Coopérative Internationale.

Télécharger la déclaration du Groupement national de la coopération

Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
 
 Le site du Groupement national de la coopération
 
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Lire aussi Lire aussi
 La loi Egalité et Citoyenneté actualise les valeurs de la coopération
 La Coopération prend toute sa place au sein de la nouvelle mandature du CESE
 Semaine du développement durable : découvrez les charmes de la construction en paille !
 Google home view arrive en France par les coop hlm
 Les coop Hlm accueillent avec satisfaction les annonces du président de la république pour soutenir le secteur du logement