126 300 logements neufs ont été vendus en 2006

Mise à jour : 01.03.2007

Selon les chiffres dévoilés par le ministère de l’Equipement, 126 300 logements neufs ont été vendus en 2006, un volume jamais atteint depuis 1985.

Cependant, cette donnée doit être tempérée par deux signes :

- l’augmentation (+ 3,9 % par rapport à 2005) est deux fois plus faible qu’entre 2004 et 2005 (+ 8,3 %),
- le stock de logements neufs invendus s’est accru et atteint 79.000 logements, soit le niveau le plus élevé depuis le deuxième trimestre 1995. Au cours de l’année 2006, le délai moyen d’écoulement des stocks est passé de cinq à six mois pour les logements en immeubles collectifs.

Les statistiques du ministère montrent une bonne tenue de la commercialisation des immeubles collectifs et un net recul pour les maisons individuelles. Concernant les appartements, près de 110.000 ont été vendus l’an dernier, soit 6,6 % de plus qu’en 2005, et 130.800 commercialisés, soit une progression de 14 %. Selon l’étude, " les ventes de tous les types d’unités ont progressé à l’exception de celles des quatre-pièces ou plus, qui sont restées pratiquement stables ", signe évident de la difficulté grandissante des accédants à acheter de la surface compte tenu du prix du mètre carré.

Dans la maison individuelle en revanche, les ventes ont reculé de 11 %, à 16.500 unités, la baisse la plus forte (- 14 %) touchant les maisons de quatre pièces et moins. Dans le même temps, les mises en vente ont progressé de 4,1 %, faisant passer de six à huit mois le délai d’écoulement des stocks.

Voir en ligne : SESP Infos rapides n° 361 février 2007

 
Autres brèves
24.02.2017
22.02.2017
03.09.2015
17.06.2015
13.04.2015