7 millions de livret A ouverts en 4 mois

Mise à jour : 13.05.2009

le Livret A a franchi la barre des sept millions d’ouvertures depuis le début de l’année dans les établissements nouvellement habilités à le commercialiser annonce le quotidien économique Les Echos.

Environ 7,2 millions de livrets ont été ouverts dans les principales banques et réseaux d’assureurs autorisés à distribuer ce produit depuis le 1er janvier, le Crédit Agricole arrivant très nettement en tête avec 3,1 millions. En 2008, les deux réseaux bénéficiant d’une exclusivité de distribution jusqu’à fin décembre, la Banque Postale et la Caisse d’Epargne, avaient ouvert un peu plus de 2 millions de Livrets A, ce qui constituait déjà une année historique.

Le ralentissement du rythme est cependant marqué depuis deux mois, avec environ un million d’ouvertures entre mi-mars et mi-mai contre plus de six millions de début janvier à mi-mars. Un atterrissage attribuable aux pré-réservations effectuées en fin d’année 2008 mais aussi à la forte baisse du taux de rémunération du Livret A, qui est passé de 4% à 1,75% entre le 1er février et le 1er mai.

La collecte atteindrait près de 23 milliards d’euros depuis le début de l’année pour les nouveaux distributeurs, ce qui est nettement supérieur au total enregistré en 2008, soit 18,7 milliards. Le Crédit Agricole arrive une nouvelle fois en tête avec dix milliards d’euros de collecte, suivi par la Société Générale (3,5) et la Banque Populaire (2,6).

La Banque Postale et la Caisse d’Epargne n’ont pas souhaité communiquer le montant de leur collecte, de même que le Crédit Mutuel, qui bénéficiait jusqu’à fin décembre de l’exclusivité de distribution du Livret Bleu. La Caisse d’Epargne a néanmoins concédé une "évolution à la baisse" de l’encours, soit une décollecte, mais a estimé qu’était est plutôt liée à la baisse du taux de rémunération qu’à l’ouverture à la concurrence.

L’établissement a également fait état de 165.000 demandes de transfert depuis le début de l’année, et la Banque Postale de 71.000. L’Ecureuil a assuré que ces transferts "pèsent assez peu sur l’encours" du Livret au sein de la banque. La Caisse d’Epargne a précisé que 90% des demandes étaient traitées "sans incident et dans les délais", le solde étant la conséquence de bordereaux "incomplets ou illisibles".

L’écart très significatif entre le faible nombre des transferts et le volume historique des ouvertures de Livrets A pourrait signifier que le nombre de personnes détenant plusieurs livrets est en augmentation. Le ministère du Budget a récemment estimé que ce problème s’était "aggravé" depuis le début de l’année et doit procéder cet été à une première identification des multi-détenteurs du Livret A. Début 2010, un fichier devrait permettre aux banques de savoir, avant d’ouvrir un Livret A, si le client en possède déjà un, ce qu’elles ne sont pas en mesure de faire aujourd’hui.

Voir en ligne : http://

 
Autres brèves
24.02.2017
22.02.2017
03.09.2015
17.06.2015
13.04.2015