Benoist Apparu livre sa vision de la recomposition des ESH

Mise à jour : 03.12.2009

Réuni le 2 décembre à Paris, le conseil d’administration de l’UESL a entendu le secrétaire d’Etat au logement, Benoist Apparu, leur faire part de sa vision de l’évolution des sociétés anonymes d’Hlm dépendant du 1% logement.

La principale annonce de Benoist Apparu a porté sur son engagement en faveur de la fusion des entreprises sociales pour l’habitat dont le 1% est l’actionnaire de référence.

Après la réorganisation des collecteurs, qui vont passer de 109 à une vingtaine d’ici juillet 2010, Benoist Apparu a appelé de ses vœux l’émergence de "grands acteurs du logement social" afin que de mutualiser les ressources entre les zones tendues et les zones non tendues.

Le secrétaire d’Etat invite les ESH, dans les zones non tendues, à vendre leur patrimoine et à ne plus construire pour dégager des fonds propres qui seront mutualisés au profit des ESH situées dans les zones tendues. Cette mise en commun des fonds propres sera faite soit par la bonne volonté des collecteurs au niveau local, soit, au niveau national, par l’UESL.

Benoist Apparu estime ainsi que ces regroupements devront être de dimension nationale ou plurirégionale. S’il n’a pas fixé un seuil minimal de nombre de logement pour l’instant, le secrétaire d’Etat souhaite malgré tout réfléchir à une taille critique à atteindre, variable selon les territoires.

Voir en ligne : http://

 
Autres brèves
24.02.2017
22.02.2017
03.09.2015
17.06.2015
13.04.2015