Un projet de loi pour l’économie sociale et solidaire

Mise à jour : 24.07.2013
Benoît Hamon a présenté en Conseil des ministres, le 24 juillet 2013, le projet de loi sur l’Economie sociale et solidaire (ESS).
 
L’Economie sociale et solidaire (ESS) compte déjà 2,4 millions de salariés, soit 1 emploi privé sur 8, dans 200 000 structures : associations, coopératives, mutuelles, fondations et entreprises sociales. Ces dix dernières années, le secteur a créé 23% d’emplois nouveaux contre 7% pour l’économie traditionnelle. Et d’ici à 2020, ce sont 600 000 emplois qui seront à renouveler en raison des départs à la retraite.

Le projet de loi va définir le périmètre de l’Economie sociale et solidaire pour la première fois. Il comprendra non seulement les acteurs historiques de l’ESS (associations, coopératives, mutuelles, fondations), mais aussi les entreprises sociales qui auront fait le choix de s’appliquer à elles-mêmes les principes fondateurs du secteur et qui se seront déclarées comme telles.

Cette clarification du champ de l’Economie sociale et solidaire permettra aux financeurs publics et privés de mieux identifier les structures de l’ESS, d’orienter vers elles des outils de financement adaptés, et ainsi d’amplifier les investissements dans ce secteur.

Le projet de loi sera examiné par le Sénat mi octobre.

Voir en ligne : La présentation du projet de loi sur le site du ministère à l’économie sociale et solidairee

 
Autres brèves
24.02.2017
22.02.2017
03.09.2015
17.06.2015
13.04.2015