A Pantin, les Habitations Populaires s'apprêtent à livrer les premiers logements BRS de Seine-Saint-Denis

La résidence Lakanal est composée d'un immeuble réhabilité de 8 appartements et de 3 maisons neuves.

img_0844.jpg

A Pantin, la Coop'HLM Les Habitations Populaires achève la construction de la résidence Lakanal. Vendredi 3 juillet, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seint-Saint-Denis et président des Habitations Populaires, Bertrand Kern, maire de Pantin, et Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice de Paris et présidente de la Fédération des Coop'HLM avaient fait le déplacement et ont été accueillis par Frédéric Ragueneau, directeur général de la Coop'HLM.

Cette opération d'accession sociale à la propriété cumule les premières.

Il s'agit tout d'abord de la première opération en bail réel solidaire (BRS) de Seine-Saint-Denis. Ce dispositif permet, en dissociant la propriété du terrain de celle du logement, de diminuer de près de 50% le prix d'acquisition des logements. Ainsi, à Pantin, pour un trois-pièces, il faut compter entre 180 000 et 187 000 euros. Pour les maisons, les prix oscillent entre 250 000 et 270 000 euros. Les acquéreurs paient une redevance foncière au propriétaire du terrain, la Coop Foncière Francilienne, une coopérative à but non lucratif. En contrepartie, le prix de revente des logements est encadré.

Il s'agit ensuite de la première opération en BRS mixant la réhabilitation d'un bâtiment existant et des constructions neuves. L'immeuble sur rue était une ancienne gendarmerie. 3 maisons sont construites sur le fond de la parcelle.

Les 11 logements ont trouvé preneur en quelques semaines. Tous les acquéreurs habitent Pantin et pour la plupart étaient locataires d'un bailleur social. Leur parcours résidentiel vers l'accession permettra à d'autres pantinois de bénéficier d'un logement social.

lakanal-1-1.png